Le Pessotisier
Mes activités
mes coordonnées
Calendrier
 ↑  

Vous découvrirez la réalisation en fin d'article.

Naissance d'une statue en bas-relief

Le 7 janvier 2015, Cabu était assassiné ainsi que ses amis Charb, Tignous, Volinski et Honoré, pour ne citer que les dessinateurs.

Si j'avais été doué, je leur aurais fait leur caricature, mais tant d'autres l'ont fait tellement mieux que moi. Un dessin a particulièrement retenu mon attention : celui de Ballouhey.

11009945_516207838541823_6997304580287370351_n.jpg

Du coup, je lui ai proposé de reprendre son dessin au plus près pour en faire un bas-relief.

Voici l'évolution de cette aventure commencée en juillet 2015, et qui se terminera le 7 janvier 2016. C'est un peu technique parfois, mais compréhensible je pense. Le principe consiste à travailler l'argile pour faire un modèle puis de le mouler pour ensuite le reproduire.

L'installation :

C'est au fond de mon garage que j'ai installé le chantier . Je prévoyais une hauteur de  2m, donc j'ai décidé de travailler en 2 parties l'ensemble et de raccorder après les éléments.

début de chantier.jpg

Sur une plaque d'aggloméré, j'ai fixé du polystyrène extrudé, puis du grillage et j'ai commencé à bâtir par le haut, à gauche

L'avancement du modelage :

2 tetes.jpg

Les 2 premiers personnages.

fin aout.jpg

Le socle naît petit à petit.

tetes du socle.jpg

Tous les personnages du socle sont en place.

le socle.jpg

La plaque commémorative est faite en plâtre pour pouvoir être gravée facilement et incluse dans les personnages. Imaginerait-on que l'épaisseur maximale des personnages est de l'ordre de 20 cm ?

Le bas est presque terminé. Il sera fini à plat avec la partie supérieure.

Le personnage principal : Cabu

Le travail  du corps de Cabu lui-même est assez vite fait. Reste la tête. Là, je vais être infidèle au modèle parce qu'il faut bien aussi que je mette ma patte.

 Je sais que c'est LA partie que les gens retiendront de ce bas-relief. A moi de créer sa caricature. Ma vision.

Je travaille à partir de plein de photos, et suivant les photos mon travail varie énormément, tant dans l'expression que dans la coiffure.

Finalement, il faut bien décider d'arrêter un jour les études.

Je lui confectionne une paire de lunettes avec un morceau de fil de fer, ça habille immédiatement l'expression.

tete cabu.jpg

La tête de Cabu.

Pour pouvoir reproduire dans différentes matières ce travail, il me faut un bord de 4 mm d'épaisseur tout autour de l'ensemble.

cabu fini.jpg

Le personnage fini

Le moule :

Rater un moule, c'est comme si on n'avait rien fait. La technique, je l'ai acquise en stage chez Pascal Rosier, un maître du moulage.  Sans ses conseils avisés, je n'aurais pas pu réaliser ce travail. Un grand merci à lui. .

Le moule sera fait de 2 couches de silicone, la première teintée en bleu pour vérifier que mon mélange est homogène, ce qui n'est pas évident en grandes quantités, et la seconde en rouge pour bien voir si je couvre bien partout la couche bleue. Cette couche renferme un renfort (verranne) qui consolide le moule en gardant sa souplesse.

D'abord, il faut entourer l'ensemble d'un muret pour éviter que le silicone se répande partout. Couché, Cabu a l'air d'un gisant.

couché.jpg

La terre attend le silicone

moule.jpg

Première couche pour Cabu

Un petit aperçu de l'ensemble

Le contre-moule

Le silicone, lorsqu'on l'enlève, c'est mou. Pour qu'il garde la forme, il lui faut un contre-moule dur. J'aurais pu le faire en résine, mais l'odeur dans la maison aurait intoxiqué tout le monde.

J'ai donc opté pour le plâtre. Mais 2m de haut sur 1,70 m à la base, c'est un énorme morceau à manipuler, lourd et fragile que je n'aurais pas pu ranger.

J'ai donc choisi de le faire en 6 morceaux. Travail délicat. Et long...

Le démoulage :

La première difficulté, c'est de séparer le premier morceau de ses copains. Si je me suis trompé, ça ne se démoulera pas, ça cassera et il faudra recommencer.

Le premier morceau se fait désirer mais finit par céder. Il recouvrait la moitié de Cabu.

(photo prise depuis le" haut" de Cabu)

premier élément.jpg

Le morceau seul

sortie du contre-moule.jpg

Ce qu'on découvre sous le contre-moule

Et ainsi de suite. Les 6 morceaux sont séparés, puis ré-assemblés par des boulons avec en plus un renfort en bois.

Le contre-moule ré-assemblé contre le mur.

Il ne reste qu'à le coucher, le caler finement et remettre le moule en silicone à l'intérieur:

Les personnages en négatif semblent presque positifs.

Un premier tirage en plâtre a été réalisé pour pouvoir le montrer.

Voici le résultat final posé devant chez moi. Ce plâtre est travaillé façon bronze "neuf"

cabu bronze C.jpg

Et voici un montage vidéo réalisé d'après les vidéos de la journaliste Géraldine MESSINA.


Date de création : 31/12/2015 @ 16:30
Catégorie : -
Page lue 7490 fois